Simca Talbot  1307/8/9 , 1510 & Solara Index du Forum
Le forum original consacré aux 1307/8/9 , 1510 et Solara

Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Simca Talbot 1307/8/9 , 1510 & Solara Index du Forum -> Les modèles -> Vos autres Simca/Talbot
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nies
Pro en 1307/8/9,1510,solara
Pro en 1307/8/9,1510,solara

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2008
Messages: 1 277
Localisation: Hauts-de-Seine
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 13:20 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

Cela fait déjà quelque temps que je souhaitais aussi vous présenter sur ce site ma Simca 1301 Special, acquise voici plus de 17 ans en 1998. Il est temps de le faire.
Je reprends ce faisant un texte rédigé voici quelques années déjà, alors que j'étais encore corrézien...

C'était ma première Simca acquise à titre personnel, après moult tergiversations (en gros et pour faire simple : saurais-je l'entretenir et faire face dans la durée aux impératifs particuliers liés à une « ancienne »?). Mais j'avais déjà pratiqué la marque à l'hirondelle par le passé, dans une autre vie...

En effet, entre 1971 et 1983, j'avais usé mes fonds de culotte d'enfant sur la banquette arrière en skaï véritable d'une 1301 « GL » am67 puis d'une « S » am75 (une seule et même banquette rouge, mon père ayant fait réinstaller intégralement par son garagiste préféré la sellerie et les contre-portes de la GL, acquise neuve en septembre 1966 – et qu'il trouvait plus belle – dans la S qu'il venait d'acquérir d'occasion en mai 78), avant de passer à la banquette en velours d'une Talbot Solara Executive (sans accent aigu sur le deuxième "e") à jantes Amil à trous-trous, le 09 juin 1983...

Je n'ai jamais cessé d'aimer les 1301 depuis lors, et je les regardais sur les parkings quand il m'arrivait d'en croiser une...

Bref, j'ai cherché dès l'été 97 une 1301S (c'est ce modèle que je voulais) propre, en bon état mécanique et de carrosserie (n'y connaissant rien de rien – ou peu s'en faut- , ce ne pouvait être qu'un constat approximatif et de visu) : achat de magazines spécialisés, consultation des petites annonces, prise de conseils téléphoniques auprès du président du Club Simca France de l'époque, appelé à tout hasard alors que je ne le connaissais strictement pas, et qui me réserva d'ailleurs ce faisant un accueil des plus sympa.

J'hésite entre diverses voitures, belles et tentantes, tant à boite auto que mécanique. Envoi de photos, prêt de vidéos, tergiversations...

Mon choix se porte finalement sur une voiture immatriculée le 8 décembre 1972 dans les Bouches-du-Rhône, « 5171EV13 », une belle 1301S en livrée noir onyx, deuxième main avec immat' d'époque dont le propriétaire marseillais veut alors se défaire par manque de place. « Multipropriétaire » en termes de voitures de collection, il l'avait achetée en juin 91 avec 56.600 kms au compteur mais n'en avait que peu profité, puisque la belle n'affichait que 57.878 kms au jour de l'achat que j'effectuais donc à AVIGNON le 17 octobre 1998, en l'état et pour la somme de 7500 francs. Le ventilateur débrayable était HS et la pompe à eau fuyait copieusement, mais comme je n'y comprenais pas grand chose...

J'étais tout à mon bonheur d'avoir franchi le pas : une Simca était dorénavant à moi!!!

La voiture était belle, dans sa splendide couleur noire avec sellerie havane, la rouille semblait fort peu présente et le prix, débattu, était finalement dans mes moyens. Alors, c'était parti pour l'aventure Simca.

La première aventure consista à faire remonter, par auto-train, la belle d'AVIGNON à PARIS : j'habitais alors dans le grand est parisien. La voiture est montée sur un wagon devant mes yeux, puis récupérée à BERCY en soirée. Dans le train, je rongeais mon frein en lisant des revues...dédiées aux Simca!

J'allais ensuite devoir apprendre à la conduire, à la connaître, à la piloter. Quel régal nocturne ces beaux voyants verts, rouges et bleus, sur fond de tableau de bord à quatre cadrans circulaires (avec montre et compte-tours), et quelle belle sonorité ce 1294 cm3 gavé par un carburateur double-corps Solex 28/35SDIDA : 67 CV sous le pied, 148 km/h chrono, le 1000 m en 37 secondes départ arrêté (dixit les pubs d'époque, je ne suis guère un fana des vitesses supersoniques).

Bref, je suis heureux et conquis par ma nouvelle acquisition, achetée avec la bénédiction de mon amie, avec en prime un garage pour la mettre à l'abri, condition sine qua non de l'achat.

En huit mois, je parcours en gros 500 kilomètres : mon emploi du temps est très pris et la voiture nécessite des soins que je ne maîtrise encore qu'assez peu... Il va falloir apprendre, et vite, car l'addition présentée par les garagistes devient vite astronomique pour mon budget...

Il s'agit pourtant de remplacer la pompe à eau, de changer les faisceaux de durits, tout craquelés, de régler le boitier de direction Gemmer à vis globique et galet, de remplacer tous les fluides, de nettoyer l'épurateur centrifuge, d'effectuer une réfection en bonne et due forme des freins. Les billets de 50.000 changent vite de main...pour fiabiliser la voiture et la rendre apte à parcourir de grandes distances. Objectif : aller avec en Alsace à l'été 99, soit 1000 bornes A/R avec les ballades afférentes au trajet. Objectif atteint et sans problème, ouf!

Pour me faire plaisir, je fais aussi installer une antenne d'aile chromée et un faisceau ad hoc (dans une boutique de...tuning à MELUN, cela ne s'invente pas) pour l'installation d'un auto-radio, qui prend place dans la titine avant de prendre la route pour STRASBOURG.

La route est belle en Simca : l'adage se vérifie au fil des centaines de kilomètres parcourus sous la pluie et le soleil cet été là. Je ne regrette nullement mon acquisition et j'achète les revues nécessaires à une meilleure compréhension du modèle : livret de fonctionnement de la voiture (non fourni à l'achat), revue technique, manuel de pièces détachées, puis ultérieurement manuel d'atelier (sur un stand de Rétromobile à PARIS en 2001).

N'étant pas forcément plus bête qu'un autre, j'apprends et, ce faisant, je me fais plaisir au travers de ce grand jeu de mécano qui se monte et se démonte, se nettoie et s'améliore, tout en laissant entrevoir ses aspects cachés et pourquoi pas mystérieux, savemment distillés au fil de séances parfois stressantes de mécanique appliquée pour débutant modèle « se-lançant-sans-parachute ». Des erreurs, on en fait beaucoup au début, puis un peu moins au fil du temps qui passe, quoi que... On réduit surtout le coût de la facture de l'homme de l'Art...

A l'automne 2002, les choses se gâtent : petit problème de carrosserie et assez gros problème d'embrayage. Il va falloir repeindre des éléments en noir onyx et ouvrir les entrailles de la belle. Pourquoi dès lors ne pas tout repeindre? A l'exception du toit, nickel, c'est ce que je vais faire.

Pourquoi dès lors ne pas aussi refaire le moteur? C'est ce qui sera fait aussi, pochette de joints complète à l'appui et avec en prime un pot de peinture en vert foncé brillant haute température pour redonner du pimpant au bas-moteur et illuminer un capot sous lequel le noir profond domine.

En l'espace de six mois, la voiture est partiellement démontée, marouflée par mes soins, poncée à la main (au papier à l'eau, avec des amis), la carrosserie est lissée à l'enduit et apprêtée pour un passage en cabine de peinture avec aspiration d'air par le bas. Une belle livrée en noir onyx lui est alors appliquée par un artiste avisé (merci en passant aux gens de la FIA à MENDE -48- qui m'ont permis de retrouver la bonne teinte et se sont souvent démenés sur leurs microfiches - internet n'était pas encore ma préoccupation première à l'époque- pour m'aider à trouver les pièces d'usure encore disponibles qui me manquaient ; il en est allé de même chez le concessionnaire Peugeot de la ville précitée, où l'on m'offrit même pour finir la microfiche de la Simca 1301 encore en leur possession à mon départ, merci et chapeau bas!!!).

Le moteur est démonté, nettoyé par ma pomme, reconditionné par un ancien de chez Simca dorénavant militaire, repeint by myself et doté de joints absolument neufs, à tous les étages, même pour le carburateur pour lequel j'eus même la surprise de découvrir qu'il était orphelin du pointeau de l'un de ses deux corps, et qui dès lors ne fonctionnnait qu'en configuration simple corps depuis certainement bien des années. La société Solex, sollicitée à cet effet par les employés de la FIA, fut à même de me fournir la pochette adaptée pour remettre à neuf mon beau carbu, lui aussi!

Ligne d'échappement neuve, amortisseurs Koni neufs, train de pneus Pirelli P3000 neuf, moteur absolument nickel-chrome pour finir, avec un habitacle aussi propre que le moulin (et vice-versa), tableau de bord et instrumentation de bord totalement démontés jusqu'à la plus petite vis de cadran – elle même repeinte en noir brillant si possible - en bonne intelligence avec une philosophie de la voiture ancienne que j'ai faite mienne au fil du temps et dont je ne me suis pas guère départi depuis lors : rouler en ancienne certes oui, mais avec un aspect plus neuf que neuf pour ladite ancienne. Je déteste voir circuler des anciennes (et tout particulièrement des Simca) sales, rouillées, à l'habitacle passablement défraîchi et non nettoyé depuis le déluge, ou dont les bas de caisse partent en dentelle (liste non exhaustive).

On ne se refait pas : mon point de vue est certainement critiquable, sachant que je conçois par contre fort bien que chacun fait avec ses moyens et qu'il n'est pas toujours aisé de consacrer des « cents et des mille » aux voitures de collection, alors même qu'elle ne sont et ne peuvent être qu'un agréable passe-temps, et rien qu'un passe-temps... Mais bon. Mieux vaut à mon sens s'abstenir plutôt que de rouler dans une voiture peu sûre et peu fiable parce que mal ou pas du tout entretenue (remarque valant pour une « ancienne » mais finalement tout autant pour une « moderne ») : il en va de sa propre survie et de celle des usagers de la route éventuellement rencontrés...en face!!!

La 1301 Special (là aussi sans accent aigu sur le « e ») est donc remise à neuf, ou peu s'en faut.

A ce jour, ma belle en noir Onyx totalise quelque 74.500 kms et se porte comme un charme.

Si je suis plus ou moins un adepte de la « grande propreté automobile » (cela ne veut toutefois pas dire que la voiture ne sort pas sous la pluie ou sous la neige), je ne suis par contre pas un fervent partisan du « tout d'origine et à tout prix ».

De temps à autre, je varie les plaisirs en changeant telle ou telle pièce, tout en cherchant à rester dans le « bon goût » (ou tout du moins ce que j'assimile à titre personnel comme pouvant en relever) et le réalisme : pas question de monter des pièces de R30 ou de GS sur ma titine, of course.

Mais cela ne me dérange pas d'avoir depuis plusieurs années une calandre façon 1501S am69 sur ma 1301S, avec projecteurs longue portée à « vapeurs d'iode » fermement arrimés aux crosses latérales des pare-chocs avant, pas plus que je n'ai d'états d'âme à laisser les flancs blancs adaptables en 13 pouces mis en place pour notre mariage sur mon bolide, autour d'enjoliveurs frappés aujourd'hui du sigle de l'hirondelle – certes quelque peu anachroniques pour une voiture de 72 mais destinés à atténuer quelque peu le joug de l'"asservissement chryslérien" au Pentastar. Je plaisante, quoi que...

Au titre des travaux plus ou moins récents : installation de feux de recul blancs avec faisceau récupéré sur une 1501 Export et contacteur de boite trouvé sur une Chrysler 160, warnings mis en place, démontage exhaustif des portes et contre-portes avec vitrages et déflecteurs au printemps 2008, reconditionnement complet du système de climatisation... On ne s'ennuie pas!

En bref, vous l'avez bien compris, cela fait dix-sept ans révolus que je l'aime bien, cette familiale Simca typique des Seventies qui m'ont vu naître.

On en voyait tant et tant à l'époque (plus d'un million d'exemplaires produits...) : elles ne sont plus aujourd'hui qu'une poignée ; à nous de continuer à les faire vivre et à en montrer les vertus.

Comme je l'ai déjà dit : la route est belle en Simca!

Simcamicalement.

Thomas
_________________
UNE SOLARA EXECUTIVE SORT SES GRIFFES
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 13:20 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nies
Pro en 1307/8/9,1510,solara
Pro en 1307/8/9,1510,solara

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2008
Messages: 1 277
Localisation: Hauts-de-Seine
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 13:37 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

Place aux clichés...

Le moteur après l'achat côté droit :


http://13071510solara.vraiforum.com/image/110/5/a/a/vue-moteur-droite...tob…

Côté gauche :




La belle était marseillaise (le premier propriétaire étant né en 1910, il aurait donc plus de 105 ans à ce jour...) :

http://13071510solara.vraiforum.com/image/110/9/d/5/vue-malle-arrie-r...3-m…


En Seine et Marne après rapatriement en 1998 :



Vue latérale :
http://13071510solara.vraiforum.com/image/110/8/d/d/vue-late-rale-130...tie…


Le tableau de bord peu après l'achat :


http://13071510solara.vraiforum.com/image/110/7/8/5/vue-tableau-de-bo...te-…
_________________
UNE SOLARA EXECUTIVE SORT SES GRIFFES
Revenir en haut
Nies
Pro en 1307/8/9,1510,solara
Pro en 1307/8/9,1510,solara

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2008
Messages: 1 277
Localisation: Hauts-de-Seine
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 13:45 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

Un an après, le tableau de bord avait un peu évolué :



En octobre 99, la voiture avait globalement déjà plus fière allure:


Ponçage de la caisse à l'automne 2002, début des "hostilités sérieuses" :


Vue de côté :



Vue côté coffre :



Prêt pour une mise en peinture, le véhicule :




Le toit était OK, donc ne fut pas du tout repeint :




Le miroir noir d'une livrée neuve appliquée en cabine professionnelle :



 C'est beau quand c'est neuf :



Puis on rentre, heureux, chez soi :



Mr. Green
_________________
UNE SOLARA EXECUTIVE SORT SES GRIFFES
Revenir en haut
Nies
Pro en 1307/8/9,1510,solara
Pro en 1307/8/9,1510,solara

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2008
Messages: 1 277
Localisation: Hauts-de-Seine
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 13:52 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

Le moteur 345 S, ensuite, a fait un petit tour en dehors de sa cachette habituelle :



A l'aide d'un bouc, heu non d'une chèvre, il est ensuite revenu chez lui tout pimpant :



En gros plan :




Une restauration (bien copieuse) à tous les étages :



Côté face après le côté pile (à moins que ce ne soit l'inverse) :



Puis on procède à l'accouplement (c'est torride...) :



Ca rentre pile-poil :




Tout va bien :


_________________
UNE SOLARA EXECUTIVE SORT SES GRIFFES
Revenir en haut
Nies
Pro en 1307/8/9,1510,solara
Pro en 1307/8/9,1510,solara

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2008
Messages: 1 277
Localisation: Hauts-de-Seine
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 14:02 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

Avec un peu de travail et... d'imagination, on obtient cela quelques années plus tard, chez quelqu'un qui reconnaitra son "chez lui familial" (amitiés Bruno):



Avec un tableau de bord inimitable digne d'un Lockheed Constellation de la grande époque :



Dans les sous-bois, elle respire à son aise :




Avec Simcat, heu non Paprika sur la capot pas trop chaud :




La calandre initiale se présente donc ainsi et, au besoin, on peut vite la retrouver de la sorte avec un tournevis et un clef de 10 :



Le moulin et ses 74.500 kms d'origine en 43 ans et bientôt deux mois:



Si on met une belle Chrysler 160 en beige Etretat à côté, on obtient un bel assortiment (hello Guy):


Okay
_________________
UNE SOLARA EXECUTIVE SORT SES GRIFFES
Revenir en haut
Nies
Pro en 1307/8/9,1510,solara
Pro en 1307/8/9,1510,solara

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2008
Messages: 1 277
Localisation: Hauts-de-Seine
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 14:11 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

La sellerie est plaisante, avec des ceintures (de Solara Executive à la casse!!!!) placées à l'arrière pour plus de sécurité :



Une calandre se change donc aisément :



Et se reconditionne tout aussi facilement pour...plus tard :



Un volant gainé cuir ne gâche rien, somme toute :



La ligne "horizon" (eh oui, elle s'appelle ainsi dès 1963) de ces automobiles est fort bien équilibrée :



La gueule est "racée" oserais-je même dire :



On peut aussi ensuite ajouter des "faldillas" sympathiques bien pétantes :



Et remplacer une planche de lunette arrière cuite par le soleil méridional par du neuf gainé cuir comme le volant :


_________________
UNE SOLARA EXECUTIVE SORT SES GRIFFES
Revenir en haut
Nies
Pro en 1307/8/9,1510,solara
Pro en 1307/8/9,1510,solara

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2008
Messages: 1 277
Localisation: Hauts-de-Seine
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 14:32 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

On peut aussi vouloir rénover un radiateur de chauffage SOFICA et le nettoyer un peu au préalable :



Puis le peindre :



Avec un peu de couleur sur le groupe motoventilateur :



Ca change un peu de la sempiternelle rouille superficielle qu'on connait tous :



On peut faire pareil sur un alternateur de 1301 Export am 75 (si on en trouve un, bien entendu) :



Tout se remet aisément en place :



Et fait ensuite mieux respirer la Simca :





Vu du ciel, on a in fine cela devant soi (ou sous soi) :



Very Happy
_________________
UNE SOLARA EXECUTIVE SORT SES GRIFFES
Revenir en haut
Nies
Pro en 1307/8/9,1510,solara
Pro en 1307/8/9,1510,solara

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2008
Messages: 1 277
Localisation: Hauts-de-Seine
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 14:42 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

Les portières, c'est le même jeu de mécano facile et sympa, bien entendu :



On passe de l'un à l'autre en un instant ou peu s'en faut :



Bref, c'est une belle voiture :



Qui se laisse conduire avec plaisir au fil des décennies qui passent :



Baguette large de 1501S montée il y a quelques temps (j'ai mis longtemps à la trouver) :



Une avant-dernière photo (des flancs blancs adaptables vont bientôt à nouveau être mis en place sur l'auto, car tel est mon souhait et je viens de les réceptionner il y a peu ; l'auto y aura donc droit au retour des beaux jours) :



Et une dernière : eh oui, il n'y a pas que Simca dans la vie, il y a Talbot aussi!!!!!



Fin du reportage 1998-2015!

Simcamitiés,

Thomas
_________________
UNE SOLARA EXECUTIVE SORT SES GRIFFES
Revenir en haut
Nies
Pro en 1307/8/9,1510,solara
Pro en 1307/8/9,1510,solara

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2008
Messages: 1 277
Localisation: Hauts-de-Seine
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 14:44 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

J'espère que cela vous aura plu! Cool



Thomas Okay
_________________
UNE SOLARA EXECUTIVE SORT SES GRIFFES
Revenir en haut
Denys85
Pro en 1307/8/9,1510,solara
Pro en 1307/8/9,1510,solara

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 5 802
Localisation: vendée
Masculin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 15:33 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

Voilà une histoire bien racontée avec un jolie reportage photos, tes autos sont soignées avec amour, ça fait plaisir, encore bravo. Okay
_________________
Denys
Revenir en haut
sim404
Pro en 1307/8/9,1510,solara
Pro en 1307/8/9,1510,solara

En ligne

Inscrit le: 22 Jan 2015
Messages: 4 085
Localisation: seine et marne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 16:50 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

Effectivement un texte plaisant à lire et agrémenté de belles photos d'une 1301 particulièrement bien traitée.

Je remarque pour l'anecdote que si ta 1301 est noire la mienne est blanche, que tu as vécu en Seine et Marne alors que j'y habite et qu'actuellement tu es en ALsace région que je visite régulièrement ...

On finira bien par se croiser au rasso en Bourgogne mais ce sera en C6 !
_________________
Simca 1301 S (1970) _ Simca 1100 S (1972 ) _ Simca 1307 GLS (1978) _
Vestiges d'une Chrysler 2l (1978) _ 2l ( 1980) _
Solara SX ( 1983)
Revenir en haut
Nies
Pro en 1307/8/9,1510,solara
Pro en 1307/8/9,1510,solara

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2008
Messages: 1 277
Localisation: Hauts-de-Seine
Masculin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 17:24 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

Avec plaisir!
Et si tu veux un jour faire un topic sur ta belle 1301S de 1970 (blanc Tacoma je présume), tu auras également en moi un lecteur garanti!
_________________
UNE SOLARA EXECUTIVE SORT SES GRIFFES
Revenir en haut
Willy
Pro en 1307/8/9,1510,solara
Pro en 1307/8/9,1510,solara

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2008
Messages: 6 231
Localisation: 78

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 18:04 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

Shocked  Superbe, merci pour ce reportage détaillé  Okay
Revenir en haut
GM19
Pro en 1307/8/9,1510,solara
Pro en 1307/8/9,1510,solara

En ligne

Inscrit le: 02 Fév 2009
Messages: 1 422
Localisation: USSEL 19
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 18:42 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

Que des bons souvenirs mon chère Thomas Okay
Revenir en haut
GM19
Pro en 1307/8/9,1510,solara
Pro en 1307/8/9,1510,solara

En ligne

Inscrit le: 02 Fév 2009
Messages: 1 422
Localisation: USSEL 19
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 18:51 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

Une erreur sur CHER je corrige Embarassed  
Revenir en haut
JP42
Dieu en 1309 SX
Dieu en 1309 SX

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2010
Messages: 416
Localisation: saint-etienne
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 19:14 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

Très beau récit Okay
On sent que la passion Simca est énoooorme!!!!

jp
Revenir en haut
ultra 51
Dieu en 1309 SX
Dieu en 1309 SX

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2015
Messages: 941
Localisation: Reims
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 21:03 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

C'est effectivement une belle histoire, suivi des photos de ta magnifique 1301 Okay Okay et que dire de la restauration Shocked c'est vraiment du très beau
travail effectué avec passion Okay Okay tout a été refait à neuf, remplacé, reconditionné et une peinture superbement réalisé Cool BRAVO A TOI Thomas !! Very Happy Okay Okay
_________________
De la restauration ? Oui mais uniquement sur les Simca-Talbot !!!
Revenir en haut
STRATUS
Pro en 1307/8/9,1510,solara
Pro en 1307/8/9,1510,solara

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2015
Messages: 1 038
Localisation: SEINE ST DENIS/HAUTE MARNE
Masculin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 21:59 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

Je plussoit; réçit passionnant on sent la passion pour nos chères SIMCA bravo pour tout ce magnifique travail de restauration de ta belle 1301 S! Okay
_________________
SIMCA toujours!
SIMCA 9 1955/SIMCA TRIANON 1957/SIMCA 1000 BERTONE 1964/SIMCA 1100 6CV S 1970/SIMCA 1301S 1975/CHRYSLER-SIMCA 1307 S 1977/TALBOT-SIMCA HORIZON SX 1980/TALBOT SOLARA GLS 1983
Revenir en haut
Bruno G
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2009
Messages: 11 915
Localisation: Mirefleurs (63)
Masculin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 22:54 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

Un grand merci à Thomas pour cette présentation très détaillée et intéressante de cette non moins superbe 1301S que j'ai eu la chance de conduire et de côtoyer quelques années en Corrèze . Cool

Certaines photos me rappellent bien quelque chose , ainsi qu'à notre ami Guy , des années passées à nous rencontrer et à discuter de notre passion . Okay

Bravo pour tout ce travail réalisé depuis l'achat , elle est comme neuve . Wink
_________________
TALBOT________ On the move !
Revenir en haut
TTB
Dieu en 1309 SX
Dieu en 1309 SX

En ligne

Inscrit le: 25 Déc 2014
Messages: 878
Localisation: Flandre - Belgique
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 23:00 (2016)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972 Répondre en citant

Une très très belle voiture.  Okay Very Happy Okay
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:47 (2017)    Sujet du message: Ma SIMCA 1301 Special en noir onyx de décembre 1972

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Simca Talbot 1307/8/9 , 1510 & Solara Index du Forum -> Les modèles -> Vos autres Simca/Talbot Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com